Se connecter
2016-2017
News
article du 08 avril

article du 08 avril

il y a 2 ans

Toute l'association

SAINT-FLOUR HANDBALL : NATIONAL 3 MASCULIN,  UN MATCH NUL LEUR SUFFIT.

Leader de la poule 7 du championnat de France national 3masculin, le Saint-Flour Handball a respecté son statut samedi 8 avril lors de la réception de l’équipe de l’Étoile des Sports de Montluçon. Un groupe élavérin qui se bat pour son maintien. Le suspens de ce derby auvergnat n’aura duré guère plus de dix minutes. Le score alors de six à six allait rapidement basculer en faveur des sanflorains sous les coups de boutoir des joueurs de Peter Gerwert. Le danger venait de partout. De l’aile gauche par Adrian Detchenique, du centre par Eden Passe-Coutrin ou Pierre Le Ruyet en conclusion d’un enclenchement parfaitement joué avec Damien Javoelo, de l’aile droite par Théo Vinadel. De partout et de tous en fait. Quant à Enzo Pelissier il entamait une remarquable prestation dans ses buts, assurant arrêts et relances qui pourvoyaient ses coéquipiers en autant de munitions. Les cantalous regagnaient leur vestiaire avec six buts d’avance. Dix-huit à douze. La reprise tournait un temps à l’avantage des visiteurs qui revenaient à trois longueurs. Dix-huit à quinze. Quentin Coutouzis, Théo et Eden relançaient la machine sanfloraine. Enzo, lui de son côté, se mettait en mode maçon. Il bâtissait, à lui seul, un mur qu’aucune balle, aussi forte soit-elle, d’aussi près de lui qu’elle ait été tirée, ne parvenait à franchir en neuf minutes. Les tribunes se levaient à l’unisson du banc pour saluer ses arrêts. À l’image de Quentin, les plus jeunes du groupe, Loïs Antignac-Girodet, Pierre Palmier, qui progressivement intègrent l’équipe fanion, relayaient efficacement les plus expérimentés. Les joueurs de l’EDSM se désorganisaient en défense et payaient la note. Vingt-quatre à seize. Trente-à dix-sept. Trente-quatre à dix-huit. Un but étonnant car tout en finesse de Louis Tharaud, un jet de sept mètres de Pierre, le vingtième arrêt d’Enzo et l’arbitre sifflait la fin du match. Victoire trente-huit à vingt-et-un. Avec maintenant sept points d’avance sur le deuxième, à un match nul de l’accession à la nationale 2, samedi 29 avril à 20H45 au Complexe Sportif Intercommunal, l’équipe fanion masculine pourrait à trois journées de la fin, en recevant Annecy, atteindre ce premier objectif. À moins qu’à Saint-Priest, quatrième du classement, et ce dès le 22 avril les sanflorains n’aient déjà bouclé l’affaire.

Alors Mathilde leva les bras et sa joie, partagée par toutes et tous, faisait plaisir à voir. Gardienne de l’équipe sanfloraine des moins de 18 ans féminines qui évolue en championnat de  France, elle venait de mettre un but de trente mètres. Il est vrai que l’entraîneur de Saint-Chamond tentait, en vain depuis le début de la rencontre, de surprendre la défense sanfloraine en faisant évoluer son groupe avec sept joueuses d’attaque dont deux en positions de pivot mais donc sans gardienne avant qu’une joueuse de champs ne sorte à chaque perte de balle ou tir. La tactique ne produisait pas l’effet escompté et il y mettait fin à la dixième minute alors que son équipe était menée huit à un. Revenues à un jeu plus traditionnel, les ligériennes parvenaient, dans un premier temps, à stabiliser l’écart avant de le réduire à trois buts, aidées, en partie, par les rotations sanfloraines. Quinze à douze. La mi-temps était atteinte. L’équipe cantalienne qui reprenait le jeu mettait à mal les espoirs couramiauds. Salomé, Hélène, Romane, Charline, Juliette, Joanna, Lucie s’invitaient à la fête. Dix-huit à treize. Vingt-trois à quinze. Trente à vingt. Héloïse, Estelle, Pauline, chacune apportait sa pierre à l’édifice. Trente-six à vingt-cinq. À deux journées de la fin des matchs de poule, les jeunes sanfloraines se hissaient sur la troisième place du podium. 

C’est un groupe de Meylan de neuf joueuses seulement bien affaibli par les blessures et les départs que les sanfloraines de l’équipe fanion féminine ont affronté en tout début de soirée samedi. L’occasion était offerte aux cantaliennes de réviser leurs gammes et elles ne s’en sont pas privées. Contres en défense, relances, montées de balles, attaques placées, les cantaliennes n’ont pas laissé la moindre chance à leurs courageuses adversaires. Le dix-sept à six de la pause ne constituait que l’avant-goût du quarante-et-un à seize du terme d’une rencontre qui permettait, là encore à des joueuses de la Cité du Vent, de se hisser sur le podium d’un championnat dont il reste six journées à disputer.

Elles et ils sont plus petits, mais nombreuses et nombreux elles et ils sont déjà à vouloir imiter un jour ces grandes et ses grands qui disputent ces fabuleux matchs des samedis soirs. Alors en attendant que leur heure arrive, sous la houlette de Jessica et Isabelle, ils ont pu disputer, confirmés et débutants, une journée de leur championnat départemental contre leurs homologues de moins de onze ans de Saint-Mamet. Tout d’abord, Sarah et ses coéquipières et coéquipiers  « confirmés » ont délivré un match bien agréable à regarder. Les récupérations de balles, les courses sans ballon, les passes, le jeu dans les espaces libérés, les tirs, ont montré les progrès effectués par toutes et tous. Ensuite pour les plus « débutants » du groupe à Armand, il en fut de même. Là encore les consignes de l’entraîneur étaient scrupuleusement respectées ou en tout cas tentaient de l’être. Et la différence entre les deux équipes sanfloraines n’est plus qu’une question de détails. Chaque groupe s’est imposé. Dix-huit à dix pour les confirmés et seize à un pour les débutants.

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 8 ET 9 AVRIL

CHAMPIONNAT DE FRANCE. National 3 féminin, SFHB 41-16 Meylan; National 3 masculin, SFHB 38-21 Montluçon; Moins de 18 ans féminin, SFHB 36-25 Saint Chamond ; Moins de 18 ans masculin, SFHB 27-30 grand Ouest Lyonnais.

CHAMPIONNATS RÉGIONAUX. Pré national féminin, SFHB 25–32 Stade Clermontois; Pré national masculin, SFHB 21–31 Stade Clermontois; Excellence féminine, SFHB 13-30 Vichy; Moins de 14 ans masculin, SFHB 25-32 Issoire.

CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX. Moins de 13 ans féminin, SFHB 14–18 Murat ; Moins de 13 ans masculin, SFHB(1) 14–29 Ambert, SFHB(2) 21–27 Saint Mamet ; Moins de 11 ans, SFHB(1) 18–10 Saint Mamet(1), SFHB(2) 16–1 Saint Mamet(2).

PROCHAINES RENCONTRES À DOMICILE

SAMEDI 15 AVRIL. COMPLEXE SPORTIF INTERCOMMUNAL. 20H, championnat départemental plus de 16 ans masculin, SFHB – Mauriac.


Voir toutes les news

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Prochains événements

Aucun évènement à afficher.

Facebook

La boutique du club

Aucun produit à présenter