Se connecter
Articles

Articles


Toute l'association

 

                               SAINT-FLOUR HANDBALL : NATIONALE 2, APPRENDRE A VOYAGER.

Après avoir entamé avec succès leurs saisons à domicile, toutes les deux en championnat de France nationale 2 et respectivement face à Meximieux et Dijon, les deux équipes fanions, féminine et masculine, du Saint-Flour Handball se déplaçaient à l’extérieur ce samedi 22 septembre.

C’est une équipe du Blanzat Sport Montluçon aux ambitions de montée, affichées mais non concrétisées depuis plusieurs années, qui attendait les filles de Jamila El Feneri. Des filles présentées par l’entraîneur montluçonnais Jean-Marc Lubeth comme « puissantes, solides défensivement » mais également jouant en « équipe agressive…parfois à la limite de la correction ». Les cantaliennes étaient donc attendues avec méfiance et les arbitres étaient alertés, par voie de presse, quant à leur insigne malveillance qui contrastait probablement avec la complaisante affabilité d’inoffensives joueuses montluçonnaises ! L’entame de la rencontre était sanfloraine. Romane Velay et Alice Soulier mettaient à mal la défense locale et donnaient aux cantaliennes deux longueurs d’avance à la dixième minute (4 à 2). Mais la gardienne adverse fermait son but et les rapides montées de balles élavérines renversaient la tendance. La défense sanfloraine ne parvenait pas à endiguer la vague et la mi-temps était sifflée sur un avantage de huit buts pour le BSM, dix-huit à dix. Au retour du vestiaire les cantaliennes affichaient un tout autre visage. Stimulées par les arrêts de Margaux Portalier, soudées en défense autour de Camilla et Joanna Delenne, motivées par les réussites aux tirs de Romane Velay, Laura Fumat et Estelle Audinet, poussées par leurs coéquipières du banc, les filles de la Cité du Vent refaisaient peu à peu leur retard et revenaient à un but de leurs adversaires (26 à 25). Si elles échouaient au final dans ce derby trente-et-un à vingt-neuf, les douze guerrières de Saint-Flour avaient déployé au cours de ces trente dernières minutes de jeu un bien beau handball à base d’engagement, de mobilisation d’énergie et de rapidité de jeu. Elles avaient également prouvé qu’il faudrait compter avec elles pour la suite de la saison ce qui n’est pas pour nous déplaire.

C’était avec l’équipe de Marsannay que les garçons de Peter Gerwert avaient rendez-vous pour cette deuxième journée du championnat. Après un très bon début de match qui les voyait bien en place en défense et en réussite aux tirs, (6 à 3 à la dixième minute, 10 à 8 à la vingtième), les joueurs sanflorains perdaient le contrôle de la partie. Chaque tir marcenacien se transformait en but à l’inverse des tentatives cantaliennes qui échouaient sur un gardien en état de grâce. Une phase de disette exacerbée par une infériorité numérique allait transformer le moins six de la mi-temps, dix à seize, en moins huit à l’amorce de la seconde période. Le jeu s’équilibrait. Guillaume Jamet puis Éric Delage lisaient mieux les tirs adverses, à l’autre extrémité du gymnase les attaques du Saint-Flour Handball retrouvaient de l’efficacité. Le score se resserrait. Quentin Erard, Lucas Menubarbe, Jordan Chibani et Adrian Detchenique marquaient but sur but et faisaient fondre de plus neuf à plus trois l’avantage des locaux. Las ! La volonté sanfloraine échouait vingt-huit à vingt-cinq. Ce samedi 29 septembre, à 18H30 au Complexe Sportif Intercommunal, en coupe de France, ces garçons recevront Cournon d’Auvergne. Une équipe qu’ils reverront en championnat dès le 13 octobre.

Après avoir mis à raison, trente-deux à dix-sept, Loudes le 15 septembre, les féminines de moins de 18 ans engagées enchampionnat régional excellence AURAont poursuivi ce dimanche 23, avec réussite, leur début de saison face à Saint-Mamet. Dans le sillage d’Alexia leur capitaine, auteur de dix buts, les sanfloraines ont soigné avec application leur goal-average. Chacune des douze joueuses a marqué à l’exception de Lou-Ann qui elle dans ses buts avec vingt-quatre arrêts au compteur a freiné bien des ambitions adverses. Le 6 octobre à 18H30, pour le compte de la quatrième journée cette bien belle équipe recevra Langeac.

Agés de 17 à 77 ans, ils ne vous garantissent pas un déluge de victoires, ils ne peuvent pas vous promettre une émergence au firmament du handball français ni d’ailleurs à celui plus accessible de la première division territoriale AURA des plus de 16 ans masculins, leur championnat, mais ils peuvent envisager pour vous quelques crampes lors d’une rencontre et vous assurer de troisièmes mi-temps sympathiques au sein de l’équipe 3 masculine du Saint-Flour Handball. N’hésitez pas à les rejoindre si l’envie d’un bon moment de sport partagé à plusieurs à l’abri des frimas rigoureux de l’hiver vous tente. Pour plus de renseignements contactez le Saint-Flour Handball au  04 71 60 97 45 ou 07 69 56 18 81.

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 22 ET 23 SEPTEMBRE

CHAMPIONNAT DE FRANCE. Nationale 2 féminine, SFHB 29–31 Blanzat Sport Montluçon ; Nationale 2 masculine, SFHB 25–28 Marsannay Handball.

CHAMPIONNAT RÉGIONAL. Pré nationale masculine SFHB 27-33 Loudes ; Plus de 16 ans masculins première division AURA SFHB 52–14 Pierrefort ; Moins de 18 ans féminines Excellence AURA, SFHB 48-24 Saint Mamet ; Moins de 16 ans féminines Excellence AURA, SFHB 24–16 Blanzat Sport Montluçon ; Moins de 15 ans féminines Excellence AURA, SFHB 10–20 Le Puy Chadrac ; Moins de 15 ans masculins Excellence AURA, SFHB 31–27 Handball Club des Volcans.

 

PROCHAINES RENCONTRES À DOMICILE

SAMEDI 29 SEPTEMBRE. COMPLEXE SPORTIF INTERCOMMUNAL. 16H30, moins de 13 ans départemental féminin première division AURA, SFHB – Langeac ; 18H30, coupe de France masculine, SFHB – Cournon d’Auvergne ; championnat de France moins de 18 ans masculins, SFHB – Entente Loire.